CCAS (Centre Communal d’Action Sociale)

SON FONCTIONNEMENT ET SON RÔLE

Le conseil municipal désigne 4 membres en plus du Maire président d’office. Le Maire signe ensuite un arrêté définissant autant de membres extérieurs voulant participer aux réunions de concertation.

Les domaines d’intervention du CCAS

Le CCAS analyse les besoins sociaux de la population, notamment ceux des familles, des personnes âgées, des personnes handicapées et des personnes en difficulté.
Tous les dossiers de demande arrivent via l’Assistante Sociale apte à étudier les aides pouvant être mises en place.

Les principales attributions du CCAS sont les suivantes :

  • interventions au moyen de prestation en espèces et prestations en nature (bon alimentaire, pharmacie, mazout, loyer, vacances pour enfants…).
  • soutien aux services à caractère social (service d’aide aux personnes âgées, aides ménagères).
  • constitution et tenue à jour des dossiers d’aide sociale (les informations sont protégées par le secret professionnel).

L’intervention du CCAS a été limitée du fait que les actions concernant la petite enfance sont désormais gérées au niveau intercommunal (crèche, Relais d’Assistante Maternelle) et que les dossiers RSA sont pris en charge au niveau départemental.

CCAS de la commune de Saint-Genest-Malifaux

L’aide sociale légale

Certains dossiers individuels sont instruits par les services administratifs de la commune avec avis du Maire, président du CCAS, avant d’être adressés au Département (allocation compensatrice, aide-ménagère à domicile, aide pour placement en foyer et maison de retraite, carte d’invalidité, aide médicale).

Le portage de repas

Le service de portage de repas au domicile des personnes âgées a été mis en place en 1999. Les repas sont préparés par la maison de retraite. La distribution est assurée par un agent de l’association d’Aide à Domicile en milieu Rural “ADMR”. Le matériel et les petites fournitures nécessaires à la mise sous vide, et les thermorettes sont fournis par le CCAS.

Le budget du CCAS

Les frais lors d’animations à l’EPHAD, le repas des personnes de la maison de retraite en début d’année, la semaine bleue,… constituent la plus grosse dépense soit 3 000€.

Les recettes viennent essentiellement du versement de la commission animation, des ventes de places du vide grenier. Des dons individuels et des dons lors des cérémonies civiles de mariages apportaient des recettes au budget CCAS, indépendant du budget communal.

Actuellement le budget s’élève à 6 200 € et peut-être complété par le budget communal.

ARRÊTÉS & DÉLIBÉRATIONS

Aucun document à ce jour.